Afghanistan : les données d’empreintes digitales conduisent-elles les talibans à leurs cibles ?

TECH ACTUS – En Afghanistan, une vaste base de données d’informations biométriques collectées par les Talibans pourrait constituer une menace pour les personnes menacées de représailles et une excellente arme de répression.

 

“Nous sommes allés dans les villages et avons inscrit les gens dans ce système de données biométriques”, se souvient Peter Kiernan, un vétéran du Commandement des opérations spéciales du Corps des Marines des États-Unis. “Nous avions un appareil d’environ un pied sur un pied. Il scannait leurs empreintes digitales, leur rétine et prenait une photo d’eux”.

M. Kiernan a eu une semaine chargée. En Afghanistan, il a géré 12 interprètes locaux. Pour ceux qui travaillaient avec les forces américaines, le départ était urgent. Selon un document de l’ONU vu récemment par la BBC, les talibans intensifient leur chasse à ceux qui ont travaillé et coopéré avec les forces de l’OTAN et des États-Unis. Et l’énorme base de données biométriques collectées par l’armée américaine et le gouvernement afghan pourrait, selon certains, représenter une menace pour ceux qui risquent des représailles.

Brian Dooley, conseiller principal du groupe militant Human Rights First, a déclaré à l’émission BBC Tech Tent podcast que si l’on en sait très peu de manière définitive, “une supposition très éclairée est que [les talibans] ont déjà ou auront bientôt cette base de données”.

 

Tout le monde aurait un rôle à jouer.

 

Grâce à des HIIDEs (Handheld Interagency Identity Detection Equipment) de poche, des soldats comme M. Kiernan ajouteraient les données des Afghans à un référentiel de données biométriques américaines. L’objectif initial de l’armée était de couvrir 80% de la population (25 millions de personnes), mais le nombre réel atteint serait bien inférieur. Mardi, le portail d’information The Intercept a rapporté que des sources militaires ont déclaré qu’une partie de l’équipement HIIDE était tombée entre les mains des talibans, tandis que Reuters a cité un résident de Kaboul disant que les talibans effectuaient des contrôles de maison en maison en utilisant des “machines biométriques”.

Interesante:  Los comentarios de 3dfx eran falsos: una cuenta troll se hacía pasar por el legendario fabricante de GPU.

Un responsable afghan a également déclaré à NewScientist que l’infrastructure biométrique est désormais entre les mains des talibans. M. Kiernan, un fellow du think tank américain Truman National Security Project, affirme qu’il est probable que les talibans aient accès à certaines des données biométriques de la coalition, mais il n’est pas certain qu’ils disposent du savoir-faire technique pour les exploiter.

 

taliban_id

 

Annie Jacobsen, journaliste et auteur qui a fait des recherches sur la biométrie militaire, estime qu’il est peu probable que les talibans aient accès aux grandes quantités de données collectées par la coalition, même s’ils disposaient des machines HIIDE. Il ajoute que les données n’ont pas été partagées en masse avec les homologues afghans, au cas où “un fonctionnaire corrompu” renseignerait des criminels potentiels.

Selon Mme Jacobsen, les données des machines HIIDE ne sont pas stockées en Afghanistan mais dans le système d’identification biométrique automatisé du Pentagon, qu’elle appelle un “système de systèmes” en raison de sa complexité. Toutefois, elle estime que, sur le plan pratique, les médias sociaux pourraient constituer une source d’information plus facile pour les talibans (qu’ils exploitent probablement déjà – ndlr).

 

“Mais que nous ont donné les Romains ?”

 

Le précédent gouvernement afghan utilisait également la biométrie. L’Autorité nationale afghane des statistiques et de l’information a traité plus de six millions de demandes pour la carte e-Tazkira d’identité biométrique, qui comprend des empreintes digitales, un scan de l’iris et une photographie.

La biométrie, notamment la reconnaissance faciale, a également été utilisée pour vérifier l’inscription des électeurs lors des élections de 2019. Le pays a même commencé à enregistrer les entreprises, et prévoit de collecter les données biométriques des étudiants qui étudient dans les madrassas (ces bases de données sont beaucoup plus faciles à obtenir pour les talibans – ndlr).

Interesante:  ¡La PS5 DualSense es nombrada por los premios BAFTA como el mejor controlador de todos los tiempos!

Source : BBC News.